Le CODEVI

Le compte pour le développement industriel, appelé également CODEVI (Compte de Développement Industriel) est un moyen conçu pour récupérer des fonds utilisés dans le but de financer des rénovations afin d’économiser de l’énergie dans les bâtiments anciens. Ce compte d’épargne est aussi utilisé afin de subvenir aux besoins financiers des PME. Avec le CODEVI, les épargnants qui bénéficient de ce placement d’épargne, profitent d’un avantage défiscalisé.

Présentation du Livret de Développement Durable

Le passage du CODEVI au Livret de Développement Durable

 Le CODEVI est l’ancien régime du Livret de Développement Durable.

Le CODEVI est un livret créé en 1983 à partir de la loi promulguée le 8 juillet 1983. Dès sa création, le CODEVI fut accessible dans toutes les banques de France. Ce type d’épargne était totalement défiscalisé, de ce fait les titulaires du livret d’épargne n’étaient pas soumis à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux. Les modalités des taux d’intérêt sont déterminées par l’État. Il a fallu le 10 octobre 2006 pour que Dominique de Villepin augmente la limite du CODEVI de 4600 à 6000€. En plus de cette réforme, le premier ministre français de l’époque a augmenté l’utilité de ce livret bancaire. Depuis le 1er octobre 2012, ce plafond a été révisé à 12 000 €.

Le Livret de Développement Durable : La nouvelle appellation du CODEVI

A compter du début de l’année 2007, le Livret de Développement Durable (LDD) a définitivement remplacé le CODEVI. La différence entre les deux types de livret n’est pas flagrante. A part le plafond d’un montant accru, le LDD et le CODEVI présentent des caractéristiques identiques.

Les caractéristiques du LDD (ex CODEVI)

Le Codevi est un livret favorisant l’épargne. Le carnet bancaire est utilisé par les particuliers comme réserve de fonds. Grâce au Codevi, de nombreux épargnants arrivent à financer des dépenses à partir des fonds générés par le livret d’épargne.

Le taux actuel du LDD (ex CODEVI)

Les titulaires du LDD profitent d’un livret bancaire calquant les mêmes taux d’intérêt que ceux du Livret A. Cette similitude est appliquée depuis 2003. Même si le souscripteur ne dispose pas de versement minimum à l’ouverture du compte, certaines banques peuvent exiger aux clients un solde minimum de 15€ sous peine de voir leur compte clôturé. Depuis le 1er février 2013, le taux de rémunération du LDD est à 1,75% comme pour le Livret A.

Comment faire pour obtenir un LDD (ex CODEVI)

Les conditions d’éligibilité du LDD (ex CODEVI)

Les épargnants intéressés par le LDD (ex CODEVI) doivent remplir certaines conditions s’ils veulent profiter de ces avantages. L’ouverture d’un LDD (ex CODEVI) est accordée aux clients qui ont une domiciliation fiscale située en France. Le conjoint a aussi le droit de créer un compte en même temps que son partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *