Assurance-vie

L’assurance-vie fait partie des plans d’épargne les plus appréciés des Français. Même si à ses débuts cette forme de placement est conçue pour la transmission du patrimoine, cette offre donne aux épargnants de nombreux privilèges. En lisant nos descriptions, vous allez découvrir les atouts de l’assurance-vie et vous comprendrez mieux pourquoi la plupart des épargnants la choisissent pour assurer leur retraite. Elle pourrait également constituer un moyen de faire fructifier son argent dans le cadre d’un investissement immobilier… L’assurance-vie est en France, comme un produit d’épargne qui bénéficie des avantages fiscaux de l’assurance.

Le principe de l’assurance-vie

Pour profiter des avantages de l’assurance-vie, les épargnants doivent souscrire un contrat de huit années minimum. Lorsque vous choisissez de vous engager à ce type d’offre d’épargne, vous disposez d’un complément de retraite idéal dont la somme reste disponible en cas de besoin. Lorsque vous décidez de faire une assurance-vie, vous êtes libre de choisir le montant et la périodicité des versements. Cette décision est établie lors de la signature de votre contrat. En effet, les plus-values réalisées au-delà de huit ans bénéficient d’un régime fiscal très favorable, et en cas de décès, le capital n’entre pas dans le calcul des droits de succession.

A qui s’adresse le contrat d’assurance-vie ?

La souscription d’un contrat d’assurance-vie est accessible à toutes les bourses et à tous les foyers (célibataires, couples avec ou sans enfants, familles recomposées, pacsés…). En effet, les banques et les compagnies d’assurance proposent des contrats d’assurance-vie adaptés aux besoins de chaque profil de consommateur. Pouvant être conservée jusqu’à au moins huit ans, l’assurance-vie est un produit de long terme, vous permettant de jouir d’avantages fiscaux.

Le fonctionnement d’un contrat d’assurance-vie

Avant de souscrire un contrat d’assurance-vie auprès de votre banque ou de votre assureur, il convient de bien noter certains points, qui définiront les termes et clauses de votre contrat, à savoir :

  • les objectifs du contrat (fructifier le capital, préparer la transmission du patrimoine, obtenir une rentabilité intéressante…) ;
  • votre profil d’investisseur (épargne à court ou moyen terme…) ;
  • le mode de gestion qui vous convient (les différents supports d’investissement tels les fonds en euros ou les unités de compte : faites-vous du guide d’un conseiller pour faire le bon choix …).

Lors de la signature de votre contrat d’assurance-vie, vous aurez à verser une somme d’argent, en une seule fois ou périodiquement. Mais dans la plupart des cas, vous pouvez effectuer un versement initial à la souscription, des versements programmés régulièrement selon vos possibilités, ou encore des versements libres, selon votre capacité d’épargne.

A noter qu’il est possible d’interrompre le contrat d’assurance-vie par anticipation, sans forcément attendre la durée de huit ans. En effet, la majorité des contrats d’assurance-vie sont sans pénalité de sortie. Si la récupération de l’épargne est temporaire, il est possible de procéder à une « avance », où votre assureur vous prête de l’argent à un taux d’intérêt donné. En contrepartie, votre argent reste investi, mais vous devez rembourser votre assureur au bout d’une durée convenue, au plus tard au moment du rachat total de votre contrat (effectuer un seul retrait en cours ou à la fin de votre contrat).

Le régime fiscal favorable de l’assurance-vie

Si vous êtes titulaire d’une assurance-vie, les intérêts et les plus values que vous percevez de ce contrat sont soumis à un impôt de 7,5 % après un abattement de 4 600 / an majorés des 11 % de prélèvements sociaux. Les contrats d’assurance-vie souscrits pour les couples sont soumis à un abattement fiscal de 9 200. La procédure des droits de succession est exonérée d’impôt. Cet avantage fiscal est limité à 152 500 € par bénéficiaire. Si le montant de la succession dépasse ce plafond, l’imposition est de 20 %.

Nature des rendements de l’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie est doté de deux formes de rendement qui varient en fonction de la nature de l’épargne. Si vous optez pour un contrat support en euros, le rendement est de 4 %. L’assurance-vie en contrat support en unité de compte ou en contrat multisupport est un placement plus risqué  permettant de jouir d’un rendement qui varie de 4 à 7 % en fonction de votre contrat.

Les frais relatifs à l’assurance-vie

Les épargnants qui décident de prendre une assurance-vie pour être plus sereins lors de la retraite bénéficient de nombreux avantages.

Lors des versements de votre assurance-vie, vous avez le choix entre deux types de supports dont chacun d’eux est soumis à des frais d’entrée variant de 0 à 5 % de la valeur des sommes versées. Ce contrat a des frais fixes forfaitaires prélevés annuellement ou durant le premier versement ou bien encore à chaque versement. En plus de ces frais fixes, vous devez vous acquitter des frais de gestion annuels allant de 0,50 à 1 % de votre épargne.

Le Contrat assurance-vie AFER

AssuranceCAT Comptes à terme, Assurance-Vie, Clause bénéficiaire, Contrat Afer, BforBank-vie, Boursorama-vie, Monabanq-vie, Generali Epargne, Offres promo Assurance-vie Le contrat d’assurance-vie Afer est considéré par les professionnels comme la référence en assurance-vie. Il s’agit d’un contrat multi-support, signé avec des partenaires assureurs qui apportent leur garantie, et géré par le GIE AFRE (Groupement d’Intérêt Economique) dirigé paritairement par l’Association et les compagnies d’assurances. Le contrat est disponible à partir d’un versement initial de 800 euros, suite auquel l’épargnant pourra approvisionner son capital par des versements libres équivalents, ou des versements programmés, à partir de 150 euros, sur 1 à 12 fois, selon le budget. Les retraits sont également libres avec le contrat Afer.

Les frais relatifs liés au contrat Afer sont clairement annoncés : un droit d’adhésion à l’association AFER de 20 euros par adhérent, des frais d’entrée de 2% sur le montant investi sur le Fonds Garanti, les frais de gestion annuels de 0,475% du montant de l’épargne, les frais d’arbitrage de 0,2% du montant arbitré d’un fonds à un autre dans la limite de 50 euros par arbitrage.

BforBank-Vie

AssuranceCAT Comptes à terme, Assurance-Vie, Clause bénéficiaire, Contrat Afer, BforBank-vie, Boursorama-vie, Monabanq-vie, Generali Epargne, Offres promo Assurance-vieBforBank est la filiale 100% en ligne du groupe Crédit Agricole, spécialisée dans l’épargne. Le contrat d’assurance-vie de BforBank est un contrat multi-support en unités de compte ou en euros, baptisé BforBank-Vie. Le contrat d’Assurance-Vie de BforBank bénéficie d’une absence de frais sur les versements, qui sont entièrement libres. Les premiers arbitrages de l’année sont gratuits, ainsi que ceux qui débitent le fonds en euros. BforBank-Vie propose également des options pour sécuriser automatiquement les plus-values sur les unités de compte ou les protéger contre une baisse.

Boursorama-Vie

AssuranceCAT Comptes à terme, Assurance-Vie, Clause bénéficiaire, Contrat Afer, BforBank-vie, Boursorama-vie, Monabanq-vie, Generali Epargne, Offres promo Assurance-vieIl s’agit de l’offre d’assurance-vie selon Boursorama Banque. Vous avez le choix entre deux modes de gestion pour votre Boursorama-Vie, selon vos préférences, votre profil et vos objectifs d’investissement :

  • la gestion libre, où vous pouvez choisir quelle part de fonds en euros et d’unités de compte composera votre allocation et sur quels fonds investir ;
  • la gestion pilotée, où vous optez pour la gestion financière déléguée haut de gamme, en confiant le pilotage de votre contrat et sa composition à EDRAM, expert en allocation d’actifs sans frais supplémentaires et dès 1 000 euros d’investissement.

Boursorama-Vie est un contrat sur Internet où aucun frais n’est prélevé sur les versements. Mais les frais de gestion annuels sont un peu plus élevés par rapport aux autres contrats. Les arbitrages automatiques sont facturés à 1% du montant arbitré.

Monabanq-Vie

AssuranceCAT Comptes à terme, Assurance-Vie, Clause bénéficiaire, Contrat Afer, BforBank-vie, Boursorama-vie, Monabanq-vie, Generali Epargne, Offres promo Assurance-vie Le contrat d’assurance-vie de la banque en ligne Monabanq, filiale de la Banque Fédérative du Crédit Mutuel SA et de Cofidis Participations, offre un large choix de supports d’investissements : toutes les catégories d’unité de compte, des Trackers, des SCPI… ainsi que de multiples options d’arbitrage. Monabanq-Vie est accessible à partir d’un versement initial de 500 euros. Ce contrat d’assurance-vie de Monabanq propose des options avancées, telle la maîtrise des moins-values relatives, permettant de sortir d’un fonds d’investissement lors d’un retournement à la baisse ou encore la gestion pilotée accessible à partir de 5 000 euros d’investissement. Avec ce contrat, vous pouvez effectuer vous-même gratuitement ses arbitrages entre les différents fonds ou opter pour une sécurisation progressive de votre capital en vue de votre retraite.

Generali Epargne

AssuranceCAT Comptes à terme, Assurance-Vie, Clause bénéficiaire, Contrat Afer, BforBank-vie, Boursorama-vie, Monabanq-vie, Generali Epargne, Offres promo Assurance-vieLe contrat d’assurance-vie du groupe Generali, le numéro Un de l’assurance-vie en Europe, est un contrat individuel d’assurance-vie en ligne, lancé en 2007. Le contrat Generali Epargne propose le fonds en euros Eurossima, que l’on retrouve également dans les autres contrats comme Boursorama-Vie, Monabanq-Vie… Vous avez le choix parmi une cinquantaine de fonds en unités de comptes. Generali a ajouté le fonds Netissima à son contrat en avril 2012, un fonds en euros orienté sur l’immobilier.

Trois options (libre, profilée ou sous mandat) pour la gestion du contrat sont disponibles pour le souscripteur. Le contrat ne comporte aucun frais sur les versements, le premier arbitrage de l’année civile est offert et les suivants, réalisés en ligne sur le site Internet de Generali, sont facturés 15 euros.

Par ailleurs, le contrat Generali Epargne inclut plusieurs options, au choix de l’adhérent, visant à la sécurisation des plus-values ou à la limitation des pertes, avec une facturation limitée à 30 euros maximum.

Des offres promotionnelles en assurance-vie

Voici quelques exemples d’offres proposées. Pour toute nouvelle ouverture d’une assurance-vie BforBank-vie jusqu’au 31 juillet 2013, la banque en ligne garantit une rémunération minimale, en 2013 et jusqu’à fin 2014, de 2,25% (nets de frais de gestion) des sommes versées durant la période promotionnelle et investies sur le fonds Euro. Pour profiter de cette offre, le versement initial doit être investi à au moins 20% sur des supports en unités de compte. Le taux de rémunération garanti sera attribué le 31/12/2013 et le 31/12/2014, sous réserve que le contrat soit toujours ouvert.

Le contrat d’assurance-vie proposé par Boursorama Banque est accessible avec un versement initial de 1.000 euros. Sans frais d’entrée, de versement ou d’arbitrage, il donne accès à 200 fonds en unités de compte et au fonds Eurossima qui a rapporté 3,42% en 2012.

Generali Epargne donne accès à la gestion sous mandat à partir de seulement 5.000 euros de valorisation. Sans frais d’entrée, de versement ou d’arbitrage, il propose le choix entre deux fonds en euros « Eurossima » et « Netissima » qui ont rapporté respectivement 3,42% et 3,62% sur 2012.